• Tag Albarracin

    Résultats pour la recherche du tag Albarracin :
  • ...offensée, et elle est atteinte également quand le poète touche juste dans l'expression de celle-ci, dans la reconnaissance de sa fragilité, en écartant ce qui l'abîme, d'un geste qui à la fois accepte et balaie, consent et congédie, ouvre. Laurent Albarracin sur le site de Pierre Campion...

    Lire la suite...

  • ...offensée, et elle est atteinte également quand le poète touche juste dans l'expression de celle-ci, dans la reconnaissance de sa fragilité, en écartant ce qui l'abîme, d'un geste qui à la fois accepte et balaie, consent et congédie, ouvre. Laurent Albarracin sur le site de Pierre Campion...

    Lire la suite...

  •  ← Je sors à l’instant de la lecture du recueil des 56 poèmes que publie Laurent Albarracin chez L’éditeur Rougerie, livre qui garde la sobriété et l’élégance que l’on connaît de la maison de Mortemart. Nonobstant, j’ai éprouvé très vite le charme de la locution courte de...

    Lire la suite...

  •   ← Je sors à l’instant de la lecture du recueil des 56 poèmes que publie Laurent Albarracin chez L’éditeur Rougerie, livre qui garde la sobriété et l’élégance que l’on connaît de la maison de Mortemart. Nonobstant, j’ai éprouvé très vite le charme de la locution courte de...

    Lire la suite...

  • ...quelque sorte adossé à sa fugacité, récits d'une poésie non pas fragmentaire mais s'accomplissant à chaque fois en un poème impeccable, presque un apologue, une petite fable dont la morale est enfouie, tout intérieure. Laurent Albarracin (   À la littérature →   )              ...

    Lire la suite...

  • ...quelque sorte adossé à sa fugacité, récits d'une poésie non pas fragmentaire mais s'accomplissant à chaque fois en un poème impeccable, presque un apologue, une petite fable dont la morale est enfouie, tout intérieure. Laurent Albarracin (   À la littérature →   )              ...

    Lire la suite...

  • ...prédominance surplombante et trouver la faille dans le réel où s'engouffre le réel. Quelquefois la pensée a de telles sautes qu'y surgit ce qu'on croyait circonscrire et que s'y cueille « cette idée vive que l'on se fait d'une fleur » . Laurent Albarracin (   À la littérature →  ...

    Lire la suite...

  • ...prédominance surplombante et trouver la faille dans le réel où s'engouffre le réel. Quelquefois la pensée a de telles sautes qu'y surgit ce qu'on croyait circonscrire et que s'y cueille « cette idée vive que l'on se fait d'une fleur » . Laurent Albarracin (   À la littérature →  ...

    Lire la suite...

  • ← Le « cela » de Laurent Albarracin : hypothèses Laurent Albarracin ne cesse d'approfondir une certaine intuition. Cette intuition, il la travaille pour ainsi dire depuis toujours, depuis qu'il écrit en tout cas, depuis qu'elle le fait écrire. Si on tentait de la dire en une phrase, on...

    Lire la suite...

  • ← Le « cela » de Laurent Albarracin : hypothèses Laurent Albarracin ne cesse d'approfondir une certaine intuition. Cette intuition, il la travaille pour ainsi dire depuis toujours, depuis qu'il écrit en tout cas, depuis qu'elle le fait écrire. Si on tentait de la dire en une phrase, on...

    Lire la suite...