• Tag Baumier

    Résultats pour la recherche du tag Baumier :
  • ...vent était objet de partage. Françoise Lison-Leroy plonge alors, en cette dernière partie de l’opus, dans l’authentique profondeur du réel. On ne revient pas indemne de tels voyages quand « il fait gris souris sur nos terres ».    Mathieu Baumier   Sur le site Recours au poème →  

    Lire la suite...

  • ...vent était objet de partage. Françoise Lison-Leroy plonge alors, en cette dernière partie de l’opus, dans l’authentique profondeur du réel. On ne revient pas indemne de tels voyages quand « il fait gris souris sur nos terres ».    Mathieu Baumier   Sur le site Recours au poème →  

    Lire la suite...

  • ...demeure des mots Pris au désœuvrement Par des pas immobiles   La poésie de Jean Maison est nostalgique de ce sens, l’ouverture vers l’espérance :   Ce que j’ai vu dans ce refuge S’illustrera demain dans la patience   Mathieu Baumier   Sur le site Recours au poème →    ...

    Lire la suite...

  • ...demeure des mots Pris au désœuvrement Par des pas immobiles   La poésie de Jean Maison est nostalgique de ce sens, l’ouverture vers l’espérance :   Ce que j’ai vu dans ce refuge S’illustrera demain dans la patience   Mathieu Baumier   Sur le site Recours au poème →    ...

    Lire la suite...

  • ...Alors, le volume se termine nécessairement sur L’opulence du peu pour « donner aux mots une présence ». Le corps entièrement empli de ces mots, l’on se prend à croire en la possibilité de vivre chaque instant en lien avec cette présence. Mathieu Baumier Sur le site Recours au poème...

    Lire la suite...

  • ...Alors, le volume se termine nécessairement sur L’opulence du peu pour « donner aux mots une présence ». Le corps entièrement empli de ces mots, l’on se prend à croire en la possibilité de vivre chaque instant en lien avec cette présence. Mathieu Baumier Sur le site Recours au poème...

    Lire la suite...